Zin’land

L'art de concilier programme officiel et fanzinat

Zin’land était un concept ambitieux, un peu novateur même. A son origine un double constat :

  1. Dans les conventions de manga les fanzines n’étaient pas très mis en avant.
  2. Le programme, quand il existait, n’était pas très sexe.

Un jour, on m’avait montré le programme du festival Comicket au Japon. Les fanzines, tres nombreux, y avaient une place prépondérante. Dans ledit programme chaque fanzine avait un petit espace d’illustration réduit (on parle de centaines de stands quand même). J’ai alors décidé de reprendre ce concept au profit de l’association MéluZine et de l’adapter au marché français.  Zin’land venait de naître. Au début, le but était de réaliser un livret qui présentait l’espace fanzines de salons parisiens où l’association était présente. Pourquoi Paris ? Car l’impression se ferait dans des boutiques de photocopies parisiennes (Corep Beaubourg le plus souvent). La mise en avant se ferait par les éléments suivants :

  1. La liste des stands avec insertion du site web du fanzine
  2. Un petit descriptif très court de chaque stand
  3. Un plan du salon ou tout du moins un zoom pour l’espace fanzine
  4. Un dessin fait par les auteurs de stands fanzines présent afin d’inciter les visiteurs à aller les voir (à raison de 2 stands par page au plus fort du succès).

Le mode de diffusion se ferait principalement à l’entrée visiteurs des salons et sur les stands fanzines eux-mêmes. Beaucoup de points de ventes me direz-vous ? Eh bien non car la force du Zin’land était qu’il sa gratuité et tiré à plusieurs centaines d’exemplaires (plus de 1000 parfois dans mes souvenirs). Par quel exploit ? Par une utilisation massive de mes réseaux dans le monde professionnel ! J’ai fait appel à tous mes contacts dans le monde professionnel et leur aide a permis d’éditer gratuitement le livret, principalement par le biais de pages de pub dans le Zin’land.

Pour renforcer sa diffusion, Zin’land serait mis en ligne peu avant les festivals en question pour être téléchargé à la demande.

C’est donc en mai 2004 que Zin’land est officiellement publié. A ce moment-là, Zin’land devient le programme officiel des évènements en question.  La moitié du livret est dédiée au programme, au plan, etc et l’autre moitié reste des illustrations de fanzineux présents.  En contrepartie, j’obtiens des avantages pour MéluZine (logo sur affiche, stand gratuit etc) et certains orgas payent à 100% le livret, me déchargeant des démarches commerciales auprès de mes partenaires.

Par la suite le Zin’land allait tellement être populaire que des visiteurs allaient le collectionner et d’autres organisateurs de festivals me contacter pour avoir leur numéro du Zin’land.

Zin’land acquiert ses lettres de noblesse mais certains orga ne jouent vraiment pas le jeu : rendu des éléments de programme hors délais (quand le programme envoyé n’était pas carrément faux !), non-respect des engagements prévus…. Bref mon grand défaut de toujours : vivre au pays des bisounours et ne pas faire signer de contrats écrits aux gens… Ce qui explique que la qualité varie d’un numéro à l’autre.

Une des pierres angulaires du Zin’land fut Claire Favillier, maquettiste en chef à partir du numéro 3 et qui a maquetté presque tous les numéros de ce fanzine dont le numéro d’ISSN est le 1767-9133

A l’issue du numéro 13, Zin’land s’est arrêté. Il était extrêmement populaire au sein de la communauté fanzine et des fans de fanzines en général (même si comme toujours il y avait des chouineurs…). Manque de temps de ma part, disparition de plusieurs festivals partenaires etc justifient cet arrêt.

Sa réalisation nécessitait notamment une participation des fanzineux exposants qui jouèrent le jeu… de toute manière ils étaient le moteur du recueil ! Les partenaires et organisateurs étaient enthousiastes et la maquettiste douée. Enfin même si j’étais souvent le couillon qui devait porter les cartons en festival, je n’étais pas seul et je remercie tous les « sherpas » anonymes

Au moment d’écrire ces lignes, il n’y a pas d’équivalent au Zin’land en convention de manga. Il s’agît d’une des idées originales dont je suis le plus fier. Il ne reste plus qu’a là nouvelle génération à reprendre le flambeau en réutilisant le concept ! Amis fanzineux au boulot ^_^

Vous trouverez ci-dessous la liste des Zin’land et la possibilité de les télécharger gratuitement ci-dessous :

Zin’land 1 (Epitanime 2014)

  • Auteurs : Clef, Aile M., KJO Crayonneurs), Gilles Broche, Morgil, Sophie Himene, Yenna, Carine Mélaerts, Vicent, Ak & Engel, Mélina Costas, Satsuko, Edgar, Séverine Mesnel, Rann Autechau, Kalahan et Kineko.
  • Partenaires : Kaze, Semic et Iceberg Editions.

Zin’land 2 (Japan Expo 2004 – Livret non officiel !)

  • Auteurs : Cécile Bui, Ta Van Huy, Ak, Engel & Marie, Mimi, Cell, Kalahan, Atelier Profusion, Olivier, Anne Voitot, Miya, Bory HEM, Iza & Elodie Hak, Satsuko, Séverine Mesnel, Reine Kurth, Myssiah, Eric Sengler, Couic, Marine, Nu-Kun, XVYRK, Jérémy, Shong / Walhan, Toma, Nyna et Gauvain, Meimeng, Morgil, Le Fab, Sophie Himene, Shirley Caron, Claire Favillier, Gille Broche et Vurore.
  • Partenaires : Kaze, Semic, Kana, mangacity, Muteki Editions, Mangajima, La fête de l’animation, Delcourt, Nekowear et Dailymanga Online.

 Zin’land 3 (Festival BD Delcourt 2004)

  • Auteurs : Allian + Alvein, Caillasse, Rann, Sophie Himene, Ak & Engel, Jojo, Shong, Fred, Rusty, Galou, Vurore, F.O.cube, Marie Tho, Mizu, Gille Broche et La Petite Araignée.
  • Partenaires : Beez, Akata, Coyote Dybex, le virus Manga, le monde du jeu, la SNCF, IDP, Kaze et Delcourt (évidemment)

 Zin’land 4 (Epitanime 2005)

  • Auteurs : Allian & Kalahan, Kineko, Rann, Satsuko, Chada, LMEnt Studio, la petite araignée, Shong, Ramita, Max, Sophie Himene, Morgil, Amandine & Yao, Kima, Virak, Vurore, Focube, Lithiriem, Riolait, Nita & Cell, AK, Jojo, Bafouin, Adeline Deslandes.
  • Partenaires : Beez, Kana, Dybex, Mangacity, Japan Vibes, Animeland, Japanim Spirit et Tonkam.

 Zinl’and 5 (Game In Paris 2006)

  • Auteurs : Hakim Berri, Asella, Bishii Sanctuary, Moemai, Riolait, Cédric le Floch, Vurore, Luby, Aile M., Xtl, Marmotte Garou, Kalahan, Allian, Amandine, Elyann, Loryu, Willow, Miss Sushy, CDZ, Ramita, Eagiel et David Rigout.
  • Partenaires : Kami, Anim’Asia, Mang’Azur, Asiemute, Delcourt

Zin’land 6 (Festival BD Delcourt 2006)

  • Auteurs : Liste non disponible
  • Partenaires : Delcourt

Zin’land 7 (Game in Paris 2006)

  • Auteurs : Liste non disponible
  • Partenaires : Kami, Coyote, Animasia, Paris Manga, Kawaiko, Asian Touch, Anim’Est, Kaze

Zin’land 8 (Game In Paris 2007)

  • Auteurs : Liste non disponible
  • Partenaires : Semic, Kaze, Animasia, Cartoon Beach,

 Zin’land 9 (Festival BD Delcourt 2007)

  • Auteurs : Liste non disponible
  • Partenaires :Delcourt, Fête de l’animation,  et Fan Fantasy

 Zin’land 10 (Epita 2008)

  • Auteurs : Liste non disponible
  • Partenaires : Kaze, Animeland, Doki Doki, Semic, Asuka et Milan

Zin’land 11 (Festival BD Delcourt 2008)

  • Auteurs : Liste non disponible
  • Partenaires : Delcourt

Zin’land 12 (Epita 2009)

  • Auteurs : Liste non disponible
  • Partenaires : Kaze, Doki Doki, Made in Japan et Asian Alternative.

Zin’land 13 (Japan Galaxy 2010)

  • Auteurs : Liste non disponible
  • Partenaires : Manga Distribution

Zin’land HS1 (Japanim Spirit Rennes 2004)

  • Auteurs : Noux, Bleuenn, Bunny, Mercredy, NoÎ, Nyna & Gauvain, Yogan, Unter, Laurie Berger, Bleuenn et Mercredy, Charles Duchesne, San Lee, Satsuko
  • Partenaires : Semic, Kaze, Manga Hits et Dybex.

 

Commanditaire : Association MéluZine
Date de Publication : Mai 2004 à Mai 2010

Vidéos

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.