Reportage Japan Expo 2015 : les fanzines

Avec des coups de cœur d'Animeland

Sur beaucoup d’autres sites très bien écrits, on vous parlera de jeux vidéo, d’auteurs de mangas, de jmusic. Moi, je vais vous parler de ma spécialité et surtout des stands souvent oubliés : les fanzines.

L’espace amateur de Japan Expo (ainsi que les jeunes créateurs),  c’est plus de 200 modules. C’est, certainement le rassemblement de fanzines et de créateurs amateurs et semi pro le plus fournis en Europe.

Il y a encore peu on trouvait de tout sur cet espace. Quand je dis de tout, je me rappelle d’un stand de maid café ( !) tenus par des asiatiques qui devaient avoir 15 ans de moyenne d’âge. Le plus âgé, le mac le boss atteignait péniblement 18 ans et a certainement débauché toutes les copines de sa sœur… mais qu’est-ce que ça foutait là ?? A part assouvir les fantasmes de vieux pervers à moindre frais je me pose encore la question.

Jusqu’à l’an dernier on trouvait deux types de stands amateurs : avec ou sans cloisons. Dans les stands sans cloisons (et donc les moins chers), plusieurs stands faisaient du bricolage et habillaient plutôt pas mal un espace vide (je pense à Aerinn d’Inky Moko). Hélas il y avait aussi des rangées complètes de stands qui se contentaient de portraits tendance manga. Je n’ai rien de particulier contre ce procédé (le client est roi, mégalo et faut bien vivre). Mais force est de constater que voir s’aligner des tables vides avec aucune déco (même pas la nappe de base de couleur unie) avec juste un gars et un panneau « portrait X euros », ça faisait pas trop rêver.

Cette année, c’est tabula rasa : fini les stands sans cloisons. Il n’y avait que des stands avec cloisons autant dire que l’espace avait beaucoup plus de cachet  (et les poches de l’orga s’en sortent bien aussi hein). Les détracteurs diront que ça perd le charme du côté roots et authentiquement amateur.

Pourtant cette année j’ai eu l’impression que le niveau « moyen » avait bien augmenté et que peut être par une sélection naturelle de l’argent, seuls les plus talentueux restaient. Un peu de Darwinisme mélangeant l’argent et le talent ? C’est dommage hélas pour les gens talentueux et sans le sous…

Cette année donc l’espace s’est encore amélioré et dans le cadre d’un article que j’ai rédigé pour Animeland, j’avais recommandé plusieurs fanzines sous la forme de coups de cœurs. Comme vous pourrez le voir, lesdits fanzines ont joué le jeu… ce qui n’empêche pas leurs autres petits camarades d’être également de qualité (mais impossible de mettre tout le monde sur un bas de pages !). J’espère juste que les fanzines coup de cœur ont bien marché (je ne saurais jamais si l’affichette a joué ou pas…).

Bref, je n’ai jamais eu autant de fanzines à chroniquer : les lectures de cet été vont être passionnantes et vous retrouverez tout plein de belles chroniques à la rentrée sur le blog !

Ci-dessous quelques photos de stands… bon évidemment ce n’est qu’un léger aperçu, je n’ai pas eu le temps de m’arrêter voir tout le monde… désolé à ceux qui manquent !

 


Vidéos

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.