les mines de la moryah

Un projet collectif de réhabilitation d'une carriere

Qu’est ce que la moryah

Un projet de réhabiliter une carriere en un lieu d’echanges…

Cette carrière souterraine de plus de 40 000m2 située sur la commune de Langeais dans le département de l’Indre et Loire sera :

  • Un lieu d’expositions, d’ateliers, de rencontres pour tous les acteurs de la vie culturelle ;
  • Un ensemble d’ateliers participatifs sur d’anciens métiers comme teinturier, herbier, tailleur de pierre ;
  • Un lieu d’expositions éphémères ou permanentes ;…
  • Un lieu où l’on pourra aussi découvrir le passé du site : carrière, champignonnière, abri et hôpital Croix-Rouge pendant la Seconde Guerre Mondiale ; par des visites guidées, des visites contées ;…
  • Un lieu de jeux ! Jeux de rôles Grandeurs Nature (GN), murder, chasse aux trésors, jeux de pistes, séminaires cohésion, ballades contées interactives ;…
  • Un lieu de stockage communautaire où les associations pourront stocker à faible coût leurs matériels ;
  • Un site sportif: airsoft, course d’orientation, citons aussi les « rando troglo », qui ont eu lieu plusieurs années de suite sur le site ;
  • Un site permettant la préservation et la sécurisation des sous sols, grâce à la fréquentation humaine, qui limitera les risques d’effondrements et d’affaissement de terrain non surveillés. Ces phénomènes très dommageables pour les ouvrages, représentent une menace réelle pour l’homme.

NOTE D’INTENTION

La Moryah a la volonté de faire redécouvrir le patrimoine troglodyte a travers l’histoire de son passé, les visites permettrons de connaitre la vie des :

  • Carrières

Pour extraire de la pierre, les carrières s’enfoncent profondément, certaines possèdent plusieurs kilomètres de galeries. Les creusements se sont développés avec le commerce de la pierre au XIIIème siècle : la construction de maisons, d’églises, de cathédrales et de châteaux …

  • Champignonnières

La culture du champignon en souterrain apparaît à l’époque de Napoléon Ier, dans les carrières souterraines de Paris, d’où le nom de “champignon de Paris”.

En automne 1811, un agriculteur de la région parisienne, tente de cultiver des champignons sur son terrain, malheureusement, le résultat est décevant. Il jette alors le fumier qui lui a servit de substrat dans une des carrières abandonnées. Quelques mois plus tard il découvre que les champignons y ont parfaitement poussé grâce à la température fraîche et constante et à l’humidité. Il aménage alors une de ces carrières et renouvelle l’expérience et se perfectionne, la culture du champignon en carrière est née…

  • Autres utilisations (sources encore à valider) :

La carrière aurait servi d’hôpital a la Croix-Rouge pendant la seconde guerre mondiale ainsi que de cache lors du mitraillage à Langeais les 6 et 7 août 1944 d’un convoi de prisonnier allié par l’aviation anglaise; La raison de se mitraillage, le convoi étant maquillé en train militaire Allemand.

La Moryah a également la volonté de faire vivre des histoires dans un univers science-fictionnel:

  • Un site de jeu de role grandeur nature dit GN;
  • Un site de jeu permanent ou les décors restent en place, fait rare en France.

Un GN peut être considéré comme une expérience de la narration interactive.

Avez-vous déjà regardé un film d’action et pensé, “Ne serait-il pas intéressant de vivre des aventures dans cet univers ?”

Peut-être vous êtes-vous identifié fortement à un personnage dans un livre, un jeu vidéo ou série tv en vous demandant ce que vous pourriez faire si vous vous trouviez soudain à sa place ?

Qui deviendrions-nous et comment vivrions-nous si notre civilisation s’effondrait ?

Une nouvelle humanité contrainte à un nouveau départ, porteuse du mal qui l’a rongée mais aussi d’espoir…

La Moryah offre aux joueurs la possibilité de vivre une aventure en temps réel.

Présentation d’un jeu en préparation s’impirant de l’univers de FALLOUT, un univers de fiction composé d’une série de jeux vidéo, jeux de rôles sur ordinateur, initiée par Black Isle Studios puis reprise par Bethesda Softworks.

L’histoire, en quelques mots :

Alors que les ressources naturelles telles que le pétrole et l’uranium étaient sur le point de disparaître pour toujours, les pays du monde s’engagèrent dans un conflit armé, afin de ramasser les restes et survivre au cataclysme qui s’annonçait.

Au sommet de cette lutte, les Etats-Unis d’Amérique et la Chine étaient les plus agressifs et se livrèrent un combat sans merci.

Le monde touchait à sa fin, et même les dernières recherches en termes d’alimentation énergétique ne pouvaient remplacer le besoin de ressources naturelles.

Aujourd’hui encore, personne ne sait qui frappa le premier, et l’on ne sait plus si les bombes venaient de la Chine ou des Etats-Unis.

Afin de protéger la population américaine, le gouvernement avait préalablement mis en place des structures sous-terraines nommées « Abris ».

Ces complexes antiatomiques devaient protéger les survivants des radiations extérieures.

Ce n’est qu’une fois ces dernières retombées que les Abris s’ouvrirent, pour que leur population se lance dans la reconstruction du monde, au sein d’une terre ravagée par la folie de l’homme et hantée par le cauchemar nucléaire…

Vous etes les descendants de ces populations…

L’ambiance :

Bien que la Grande Guerre ait éclatée en 2077, l’univers de jeu trouve sa place dans ce que l’on pourrait nommer un “Rétro Futur”.

L’aventure se déroule bien dans un futur lointain, mais il est présenté tel que l’on pouvait l’imaginer dans les années 1950. Souvenez-vous, du pistolet laser au design de sèche-cheveux, des super ordinateur ordinateurs sans micro processeur et aussi gros qu’un frigo, des robots comme celui du célèbre film “Forbidden Planet”(La Planète Interdite)… Néanmoins, l’univers est aussi très inspiré de la série de films “Mad Max”.

Tout y est pour un monde post-apocalyptique à une différence prêt, le pétrole est une ressource complètement épuisée et la seule énergie que l’on puisse trouver est celle des cellules à micro fusion.

La taille du site permettra d’avoir sans problèmes d‘autres univers de jeux dont nous vous laissons la surprise, de zones dédiées à l’airsoft…

A quoi va servir le financement ?

POURQUOI LE CROWDFUNDING ?

La campagne de crowdfunding va nous servir à financer une part des installations de bases, des décors et des installations dites de confort.

Une fois la collecte complétée, nous commencerons les travaux pour ouvrir le plus tôt possible le site aux associations et aux visiteurs.

Le budget

La première phase de travaux évaluée à plus de 30 000 euros permettra de faire face aux premiers travaux permettant de sécuriser le site (installation électrique, sanitaires, instalation anti intrusions, lieu de stockage, zone de vie, décor,…).

A terme, une campagne de près de 100 000 euros sur trois ans permettra la restauration du site et son ouverture complète, permettant a ce lieu d’avoir une nouvelle vie.

Comme vous le constaterez, nous sommes partis sur une base “réaliste” de 5 000 €, mais le budget minimal est de 10000 € , le budjet idéal de la première tranche se situe lui plutôt à 30 000 €.
Nous tenions à vous le signaler, car nous espérons faire exploser ces 5 000 € ! Ce qui nous permettra de ne pas laisser un budget restrictif brider notre créativité.
Le budget initial prévu, d’un montant de 30000 €, est réparti ainsi :

Installation électrique : 9000 €

Décors et costumes : 4000 €

Sanitaires : 1500 €

Chauffage : 3000 €

Assainissement : 4000 €

Sécurisation et anti intrusion : 4500 €

Ventilation forcée : 1500 €

Cuisine et zone de vie: 2500 €

Les paliers

Le premier objectif de 5 000 euros permettra en particulier l’ouverture du projet et des travaux essentiels : en particulier raccordement Erdf, assurance, sécurisation du site anti intrusions, refaire les portes et portails qui sont hors services, ouvrir une issus de secours, installer l’électricité et la première partie du circuit d’éclairage de secours; installer les premiers sanitaires…
Deuxième objectif : la mise en place de scènes rappelant l’ancienne vie du site, la mise en valeur de points structurels et d’extraction, des panneaux explicatifs, une première zone de vie où recevoir les visiteurs, le commencement du travail sur les décors.

En réunissant 20 000 €, ces objectifs pourront être atteints.

Si le palier de 20000 euros est atteint, tous les contributeurs auront la visite agrémentée d’un brunch.

Troisième objectif : continuer l’installation des éclairages, la mise en valeur du site, ainsi que les décors, améliorer les installations de vie par la première zone de restauration avec 30000 € tout cela pourra être réalisé.

si le palier de 30000 euros est atteint la visite du site sera alors agrémentée d’une partie type murder et d’un brunch pour tous les contributeurs.

Pour Rappel 8% de la collecte sera reversée à Ulule.

Mise en valeur, décors et costumes:

Pour l’histoire du site :

La recherche d’objets utilisés dans l’histoire du site, la création de panneaux explicatifs, la mise en valeur de zones de travail…

Pour les jeux :

Pour le premier univers l’histoire se passe dans un contexte d’après guerre, d’après « la bombe ».

Le décor principal est un camp de réfugié, d’autres décors, des costumes de survivants et des créatures doivent être créés, travaillés, nous vous laisserons les découvrir, ceci constitue aussi une part du budget.

Nous vous remercions de nous avoir lus, nous l’espérons, de nous soutenir. Nous vous invitons à suivre la campagne de près. Bientôt, vous découvrirez le site et plein d’autres choses…

La fin d’un monde, le début du nôtre !

A propos du porteur de projet

La moryah , UN PROJET COLLECTIF

Qui sommes nous ? Le projet est porté par deux personnes cathy Barreteau costumière et Terry Mougenot un passionné de jeux, bricoleur.

Mais aussi et surtout par:

  • Une association la mesnie des délices, association réunissant des passionnés d’Histoires surtout celle du moyen age, organisateurs de spectacles et de jeux de rôles grandeur nature
  • Un collectif, celui des mines du roi nain, une association pluridisciplinaire qui propose des lieux de tournage, de stockage, des locations d’accessoires de cinéma, des Gn . Précurseur dans l’utilisation de réseaux souterrains installés dans d’anciennes carrières de pierre de Saint Maximin (60), les mines existent depuis déjà deux ans, leur expertise et leur savoir faire nous seront d’une grande utilité dans la réalisation de notre projet.

Vous pouvez voir ici deux courts métrages de Gn, l’un fait avec les Diseurs de rêves, l’autre avec la Mesnie Gn

Vaccin 3.0


Zed

 

Liens:

http://lamoryah.wix.com/lamoryah

https://www.facebook.com/pages/Les-mines-de-la-moryah/737584109649325?fref=nf

http://www.fedegn.org/


Vidéos

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.