L’Encyclopédie des Jeux Vidéo vol.1

Tous les jeux, toute l'histoire des consoles Master System et Game Gear

La Game Gear et la Master System sont des consoles qui sont restées dans le cœur de nombreux joueurs. Les deux premières consoles de Sega ont connu un immense succès en France, succès qui nous a permis d’avoir un grand nombre de jeux, dont certains restés exclusifs ! Mais ce n’est pas tout, la Master System a également connu une seconde vie au Brésil, où certains titres ont été totalement réadaptés – et plusieurs jeux sont sortis exclusivement dans ce pays. Tout cela – et bien plus encore – sera présenté dans le livre.LE CONTENUL’Encyclopédie des Jeux Vidéo vol.1 : Master System et Game Gear” se décomposera en plusieurs parties pour plus de 700 pages. Voici le sommaire provisoire :p9 – Présentation de la Master System : son histoire, ses anecdotes, ses accessoires, ses collectors…p41 – L’intégrale des titres Master System : plus de 3oo jeux (1p par jeu)p357 – Présentation de la Game Gear : son histoire, ses anecdotes, ses accessoires, ses collectors…

p399 – L’intégrale des jeux PAL : 196 jeux (1p par jeu)

p597 – Les exclus US / Jap : 171 jeux (1/3p par jeu)

p652 – Dossier : la SMS et la GG dans le monde de l’émulation

p665 – Dossier : remettre en forme sa Game Gear (led, résistance, condos…)

p683 – Des collectionneurs amoureux de leurs consoles

p693 – Listing des jeux avec reprise des notes, des codes…

Visuel provisoire en cours d’élaboration

Et au niveau de ses caractéristiques techniques :

Le livre sera en format A5 portrait, en noir et blanc et sans visuels (cf news : http://fr.ulule.com/game-gear/news/merci-de-bien-lire-importants-changements-sur-le-l-53257/), avec une couverture rigide (si l’on est au-delà des 200%). Il dépassera les 700 pages et sa sortie est prévue pour septembre 2015.

 

A quoi va servir le financement ?

L’argent récolté via Ulule a uniquement pour but de pouvoir faire imprimer le livre et payer les frais postaux pour son envoi. Il faut également savoir que le site prend une commission (8%), ce qui évidemment diminue d’autant le financement récolté.Le livre ne sera distribué que via Internet et quelques boutiques de jeux vidéo partenaires.D’ores et déjà un grand merci d’être arrivé jusqu’ici !Si le financement final dépasse les 200%, le livre aura une couverture rigide :)Si le cœur et la passion du jeu vidéo sont en vous, n’hésitez pas à participer à cette aventure : “L’Encyclopédie des Jeux Vidéo vol.1 : Master System et Game Gear” est non seulement le premier livre du genre sur une console Sega, mais son succès en amènera d’autres… très rapidement !!! 

L’Encyclopédie des Jeux Vidéo vol.1 : Master System et Game Gear

plus de 700 pages en format A5 portrait, près de 700 jeux testés, des dizaines d’accessoires, de bundles consoles et de goodies présentés.

Voici les contreparties

5€ – votre nom dans les crédits du livre avec nos remerciements

10€ – “L’Encyclopédie des Jeux Vidéo vol.1 : Master System et Game Gear” en version PDF

24€ – “L’Encyclopédie des Jeux Vidéo vol.1 : Master System et Game Gear” version papier avec envoi offert.

27€ – “L’Encyclopédie des Jeux Vidéo vol.1 : Master System et Game Gear” dédicacé avec envoi offert.

35€ – “L’Encyclopédie des Jeux Vidéo vol.1 : Master System et Game Gear” dédicacé avec envoi offert + 3 posters A4 sur la Game Gear.

34€ – “L’Encyclopédie des Jeux Vidéo vol.1 : Master System et Game Gear” + 

45€ – “L’Encyclopédie des Jeux Vidéo vol.1 : Master System et Game Gear” + 

55€ – “L’Encyclopédie des Jeux Vidéo vol.1 : Master System et Game Gear” +  + 

90€ – “L’Encyclopédie des Jeux Vidéo vol.1 : Master System et Game Gear” x 5 exemplaires

A propos du porteur de projet

Frédéric Sanchez – auteur / éditeurBonjour !J’ai débuté dans le monde de l’édition en participant à l’élaboration et à l’écriture des premiers numéros des magazines Planète Japon (en 2005) et Eiga no Mura – le village du cinéma (en 2006). Par la suite, j’ai écrit de nombreux ouvrages pour les Éditions Chiron (l’Encyclopédie des jeux vidéo, l’Encyclopédie du Cinéma Asiatique, l’Encyclopédie de l’animation japonaise, divers livres de quizz…), tous publiés entre 2007 et 2011, et presque tous aujourd’hui épuisés.J’ai décidé de m’auto-éditer en 2013 – afin de garder un contrôle totale sur mes livres – et le premier ouvrage de la toute jeune maison d’édition RétroLand voit le jour en octobre 2014 : L’histoire des jeux vidéo en France. Ce livre est né d’abord grâce à vous suite à une campagne de financement sur Ulule – et je vous en remercie encore.Les éditions RétroLand ont pour but l’édition d’ouvrages dédiés aux jeux vidéo et plus particulièrement au rétrogaming. La réussite de cette première encyclopédie est importante pour que nous puissions continuer l’écriture des autres encyclopédies en préparation ^^.Encore merci de nous soutenir et de partager la page Facebook avec tous vos contacts !

https://www.facebook.com/frederic.sanchez.9216

https://www.facebook.com/jeuxvideonewsretro

https://www.facebook.com/editionsretroland

Le site : www.retroland.fr

 

Jean-François « Jeffrey » Richard – co-auteur

Je suis un membre actif dans plusieurs associations (RGC, TripleA, AmigaPower), collaborant à l’organisation de plusieurs événements retrogaming comme de grands rassemblements rétro (RGC ou Alchimie). J’interviens lors de speed-coding (AC) ou de compos party DemoJS (Paris) aboutissant respectivement à l’émergence de nouveaux jeux ou de nouvelles démos pour nos vieilles machines. Je suis également un rédacteur régulier pour plusieurs magazines et mooks dédiés au retrogaming (et au jeu vidéo en général) comme AmigaPower (dernier fanzine francophone dédié aux Amiga), Revival (mook dédié aux productions homebrew) ou dans des sites comme AmigaImpact et Demoscene.fr.

Je suis aussi co-fondateur avec mon ami Jegougou d’un site de remix de musiques issues de la demoscene : AmigaVibes. Et quand il me reste un peu de temps, je m’amuse avec des langages obscurs et/ou obsolètes lors de demoparty au sein de mon groupe VitalMotion sur des machines oldskool telles l’Intellivision de Mattel. C’est donc avec un regard de joueur, mais aussi d’amateur de homebrew et de scener, que je n’ai jamais arrêté de jouer à une majorité de machines dites rétro et ayant pourtant encore tant de choses à nous donner. Et au grand dam de ma femme, je transmets ma passion à mes deux filles qui jouent elles aussi à tout type de jeux rétro.

 

Thomas Zubert – graphiste

Depuis ma plus tendre enfance, je joue aux jeux vidéos. Tous ces pixels collés les uns aux autres et qui forment un tout cohérent m’ont toujours fasciné. Quand on découvre ça à 4 ans, ça nous marque pour toute une vie. Alors quand on demande à l’enfant ce qu’il veut faire plus tard, il répond un truc un peu banal… mais le jeu vidéo est enfoui au plus profond de lui, crier au monde entier qu’il veut travailler dans ce milieu alors que la société considère ce loisir comme marginal, c’est pas simple. J’ai donc fait mon bonhomme de chemin sans jamais me détourner de ma passion et en affinant mes choix. Le pixel et la vue des images m’ont marqué à la racine : je suis devenu graphiste. Et ça fait un peu plus de 10 ans maintenant que j’exerce ce métier (agence de communication, freelance…).

J’ai rejoint (et participé) à l’aventure RetroLand à ces débuts. Frédéric présentait alors le concept des 40 ans du jeu vidéo en France sur un forum. Séduit par le contenu mais pas par le contenant, j’ai offert mon expertise dans le domaine afin de gérer la création graphique entière de l’ouvrage. C’est ainsi que d’une rencontre fortuite, d’une passion commune pour les jeux vidéo et d’une entente bon enfant naquit notre premier ouvrage.

Un duo de choc qui tombe à pic, forcément, c’est fort en nostalgie. Et des céréales, on en a plein la tête. Malheureusement, vous l’avez compris, on a besoin de blé pour produire et partager tout ça. Mais attention, nous ne sommes pas des chiens, on vous promet de la qualité dans l’emballage et dans la boîte.

Le jeu vidéo fait partie de notre culture (et de la vôtre aussi si vous êtes là). Alors, si l’envie de la faire pousser vous en prend, n’hésitez pas à nous soutenir ! Merci.

 

Valérie Touraille – correctrice

Grande lectrice depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours eu à cœur d’avoir une orthographe (et une grammaire) la plus correcte possible. Lorsque Frédéric – au demeurant mon mari – m’a demandé de relire ses livres, j’ai dû retrousser mes manches : il y avait du boulot ! Mais après quelques heures, j’ai visiblement réussi (et j’en suis fière !) à annihiler toute faute de son premier livre : L’histoire des jeux vidéo en France. Oui, même celles bien cachées dans les parties bonus du livre n’ont pas réussi à m’échapper (enfin, j’espère!!). Mais trêve de flatteries, je retourne à mes romans (et, j’avoue, à mes séries télé US aussi) avant le prochain livre…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.