FOFF Angoulême

Festival de micro-édition

En marge du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, le FOFF, festival de micro-édition indépendante, ouvre ses portes chaque année à toutes et à tous. Le festival a pour vocation de mettre en avant la production d’auteurs et de collectifs qui empruntent des chemins nouveaux pour produire et diffuser leur travail en dehors des circuits dits “habituels”.

Depuis 5 ans le festival est un lieu situé à la croisée des chemins des arts graphiques et visuels, du fanzinat à l’édition d’art, où le public peut découvrir et rencontrer les artistes/auteurs/éditeurs indépendants. Parallèlement, l’équipe du FOFF soutient des musiciens indépendants et engagés en organisant des concerts pendant les soirées. S’y ajoute la diffusion régulière de films documentaires… le programme est riche ! Mais pas nous…

En effet, au fil des ans, l’évènement prend une réelle envergure, et à mesure que l’intérêt du public s’accroît, il devient difficile à financer. Jusqu’à présent, le festival n’a jamais bénéficié d’aucun soutien financier extérieur et restera toujours farouchement indépendant, de par sa nature même. L’entrée est gratuite et le festival est géré bénévolement, mais organiser un tel évènement dans les règles de l’art, on ne dirait pas mais ça coûte des sous ! Il faut louer un local, acheter du matériel, chouchouter les artistes et même – eh oui – employer un pompier !

C’est pour permettre à cet évènement de perdurer que la collecte est organisée…

Et que vous puissiez nous soutenir ou non, nous vous attendons du 30 janvier au 2 février 2014 !

 

 

A quoi va servir le financement ?

Les sommes récoltées grâce aux généreux donateurs seront investies dans la location d’un lieu spacieux – et Angoulême étant toujours Angoulême, il n’y en a pas beaucoup – pouvant accueillir une soixantaine de collectifs, deux expositions, des projections de documentaires et des concerts. Cette année encore, le festival aura lieu au Moon, ancienne boîte de nuit au rez-de-chaussée et ancien hammam à l’étage… un espace atypique, au charme qui saura sans conteste vous séduire.

La location de tables et de chaises pour les collectifs semble aussi s’imposer, sans parler des chauffages, car janvier à Angoulême, c’est pas la Floride. Reste l’achat de petit matériel pour les expositions et la sécurité – en parlant de sécurité, nous devons vraiment employer un pompier de permanence pour les concerts ainsi que défrayer et nourrir les groupes qui viendront vous enchanter tous les soirs du festival.

Détails des dépenses :

  • Pompier : 200 € x 3 soirs = 600 €
  • Défraiement et nourritures pour les groupes : 300€ x 3 soirs = 900 €
  • Location chaises / tables / chauffage : 915 €
  • Location du local : 2000 €

Total : 4415 €

Sans parler de l’achat de matériel de bricolage pour les expos, l’impression des affiches, les factures d’eau et d’électricité et autres menues dépenses…

(Ce total est bien supérieur à l’objectif que nous nous fixons ici, le reste des dépenses étant en partie couvert par la participation financière des collectifs pour la location des stands, ainsi que par les recettes du bar)

Un aperçu de nos superbes contreparties (sérigraphies et dessins / les images sont visibles en plus grand en cliquant sur les contreparties) :

A propos du porteur de projet

Pour en savoir un peu plus sur le Foff :

http://www.foff.fr/
http://f-o-ff.blogspot.fr/
https://www.facebook.com/foffffffff
foff.contact@gmail.com

Bientôt les liens vers les collectifs et les groupes !!!

En bonus, une vidéo du rez-de-chaussée pendant le Foff 2013 et quelques photos :

crédits vidéo : it’s a counterproduct / counterproduct.wordpress.com

 


Vidéos

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.