La création du Festival Harajuku / Delcourt

Le premier festival de fanzines bio élevés au grain et en plein air

Les éditions Delcourt organisaient depuis des années un festival de BD nommé Festival BD Delcourt. Il se tenait dans le parc de Bercy en extérieur et de ce fait était gratuit. En 2003, les éditions Akata (la branche manga de Delcourt) rajoutent à ce festival un autre évènement nommé le Festival Harajuku.

Le concept est simple : stands fanzines et animation diverses (cosplay, concours de dessins, etc) en relation avec la culture manga envahissent le Parc de Bercy. Deux espacent distincts cohabitent donc à Bercy Village pour le plus grand bonheur des fans.

Les organisateurs me contactent en 2004 dans le cadre de l’association MéluZine pour travailler la partie fanzine (“comicket”) du festival Harajuku. L’association qui gérait ce dossier avant n’avait pas donné satisfaction. Ils me proposent donc d’être partenaire / coorganisateur du festival, ce que j’accepte.

Au cours des 5 années qui suivirent j’ai mis ma « Science » de l’organisation au service du festival, à savoir :

  • Rédaction des dossiers d’inscriptions stands (avec notamment création d’un plan à jour avec les cotes du parc).
  • Gestion des inscriptions
  • Information et accueil des exposants le jour J (sur les dernières éditions, j’ai délégué cette tâche à Terry de MéluZine).

Le festival a acquis au fur et à mesure des éditions ses lettres de noblesse, trop petit et refusant des exposants. Comble de bonheur, la météo n’a jamais été capricieuse donc le festival n’a jamais été annulé.

Petite anecdote croustillante sur le parc! J’étais en train de prendre les cotes la première année de notre collaboration quand un agent municipal suspicieux me demande ce que je fais là et commence à m’assimiler à un agent d’Al Qaida Bercy. J’ai eu tout le mal du monde à lui expliquer que pointer les arbres et les buissons était nécessaire pour l’orga du festival.

Delcourt me faisant confiance, j’ai même pu réaliser le programme officiel sous la forme du livret Zin’land.

Enfin, pour égayer le tout j’ai organisé quatre ans de suite un concours de dessins (destiné aux exposants fanzines) avec des dotations généreusement offertes par Delcourt. Ce concours était un concours de fanart réalisé le samedi avec remise des prix le dimanche. A cette occasion je bricolais même à l’arrache un petit livret souvenir qui récapitulait les dessins des participants.

A noter que les auteurs des œuvres originales de ce concours participaient aux délibérations et à l’attribution des prix.

Comme je suis sympa, je vous propose de télécharger les livrets avec les participants de ces concours :

Edition 2006 (Pink Diary) livret
Edition 2007 (La Rose Ecarlate) Règlement livret

En 2009 Delcourt annonce que le festival BD Delcourt s’arrête et de ce fait le festival Harajuku s’arrête également. La communauté fanzine fait part de sa déception profonde. Des fanzineux se regroupent et viennent me voir afin que MéluZine reprennent le flambeau du festival. Jojo de MéluZine commence même à regarder certains dossiers administratifs.

Mais très vite il devient évident que l’association et surtout moi-même n’avons pas le temps ni les effectifs pour organiser le salon sans nuire à l’association (en gros pas de temps dispo, l’organisation du festival se ferait au dépend d’autres activités).

J’éconduis donc les fanzineux qui m’ont sollicité. Qu’à cela ne tiennent ! Au lieu de chouiner bêtement, ils décident de se sortir les doigts du cul et de fonder l’association Festival Harajuku qui depuis organise le festival mais sans Delcourt. Cette équipe était alors constituée de : Chibilou (présidente de l’association) de Geekmag, Castel et Nephyla de Raxxon, Dew de Entravo. Actuellement l’équipe est constituée des même personne moins Chibilou qui a quitté les rênes de l’association en 2011 et les a laissé à Nephyla. Depuis, l’organisation compte une personne de plus, Kalahan de YumYum studio.

La passation de pouvoir s’est bien passée, je leur ai transmis toute la doc que j’avais (plan etc) afin de favoriser leurs démarches et d’une certaine façon je leur ai donné ma bénédiction (enfin du support moral quoi parce que bénédiction ça fait un peu biblique quand même !). Les organisateurs ont su faire leurs preuves et, désormais, le festival vole de ses propres ailes en se passant très bien de l’apport de Delcourt. Il est au moins aussi attendu de la communauté fanzine que du temps où Delcourt et MéluZine l’organisaient.

A noter qu’un 2012, Delcourt décide de refaire son festival désormais baptisé Festival BD Delcourt / Soleil (le rachat de Soleil étant passé par là), sans pour autant que les deux festivals aient lieu ensemble. S’il fait beau en septembre et que vous ne savez que faire, un petit passage s’impose à ce nouveau festival Harajuku, ne serait-ce que pour la bonne ambiance et les canards dans la marre. Pour vous donner également une idée de ce nouveau festival, vous pouvez consulter une petite vidéo de l’édition 2012  ou même de l’édition 2011.

Un grand merci aux personnes suivantes de Delcourt qui m’ont aidé à coorganiser ce festival pendant des années :

  • Guénolé
  • Thi Nguyen
  • Perrine Baschieri
  • Maud Baumont
Commanditaire :
Akata / Delcourt
Date de Publication :
Septembre 2004 à Septembre 2008

 

 


Vidéos

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.