Bilan de la conférence de presse de Japan Expo 2016

A un mois de l'évènement

Ce matin s’est déroulée la conférence de presse de Japan Expo 17ème impact à Paris. Pour les deux du fond qui n’auraient pas suivi, c’est le plus gros événement européen dédiée à la culture japonaise avec 250.000 visiteurs. Un petit résumé avec des infos que les autres médias ont peut-être oublié de vous dire… oui on aime bien parler des trucs qui n’intéressent personne aussi 🙂

L’instant cocorico

Par ici la conf !

Cette année, le festival met à l’honneur la “french touch”. Pas celle d’un célèbre constructeur de voitures mais plutôt les artistes français avec une forte influence japonaise. 3 invités ayant conquis le Japon représenteront donc cette thématique : Thomas Romain et Stanislas Brunet du studio SATELIGHT (Tokyo) et Eddie Méhong, fondateur de Yapiko Animation. Pour fêter cette “french touch”, plus de 10 auteurs français mis à en avant et environ 7 conférences pour parler de leur travail.

Parmi les autres invités français, on notera le tremplin jeunes créateurs et vidéastes du web. Il s’agît de web série ou de créateurs de modes a qui Japan Expo donne un coup de pouce médiatique (et surtout un stand !).

L’instant nippon

Après cet instant un peu chauvin, venons-en aux invités japonais. On commence par gâter les fans de Saint Seiya (dont la série Lost canvas fête ses 10 ans). Sont annoncés pour cet anniversaire : Osamu Nabeshima (directeur), Yuko Iwasa (chara design), Shiori Teshirogi (mangaka), et Chimaki Kuori (mangaka de Saint Seiya – Saintia Shō). Brûle mon cosmos !

Conférence animée par François Gavenc de Japan FM (à gauche)

Cette liste d’invités rejoint une longue liste d’invités déjà très fournie. Vu le volume d’invités, il n’y aura pas moins de 4 masterclass de 75 minutes par jour. Autre nouveauté, déjà testée lors de Japan Expo Sud : la possibilité de “Meet and greet” (passer quelques minutes en petit comité avec certains invités). Les visiteurs chanceux seront tirés sorts (comme pour certaines dédicaces) et cette offre est comprise dans certains billets zen.

Côté jeu vidéo, l’invité d’honneur jeu sera Junichi Masuda producteur des derniers jeux Pokemon et présent grâce à Nintendo. Bandai, autre grand nom du jeu vidéo n’est pas est en reste et proposera de nombreuses exclusivités mondiales : Dragon Ball Z Xenoverse 2 (en version jouable), Final Fantasy XV, King of Fighters 14, etc. Pour refermer la page jeu vidéo, notons la possibilité aux visiteurs de tester sur place la Playstation VR (casque virtuelle qui vous coûtera une blinde à l’achat alors savourez ce moment de gratuité)

En revanche pour la petite blagounette Yoshiki n’est pas encore annoncé… moi qui pensait qu’il avait sa carte d’abonné sur festival salon c’est loupé !

La programmation en générale

Commençons par les projections. Au menu plusieurs titres : Drifters berserk, Harmony, Gundam thunderbolt, Psycho pass. Mais le plus alléchant c’est la diffusion en avant première mondiale d’un documentaire sur le phénomène des mascottes au Japon, doc coproduit par l’organisation du festival. Dans ce documentaire il sera entre autre question de Kumamon, la mascotte de la ville de Kunamoto, touchée dernièrement par un séisme. A l’instar de Ganbaré Japan, Japan Expo vendra des badges au profit des sinistrés de cette catastrophe naturelle. Une façon de dépenser intelligemment son argent…

Thomas Sirdey, à droite, représentait Japan Expo

Japan Expo c’est bien évidemment une programmation musicale dense. Plutôt que de tout vous citer, on vous invitera à assister au concert le plus original : Calamazones, en 3d, proposé par Nintendo

Pour finir avec les animations autour du Japon, cette année il y aura un orchestre ambulant japonais qui ajoutera un côté folklorique à Japan Expo.

Sur le cosplay, la petite nouveauté sera la présence d’atelier (le cosplay workshop) où vous apprendrez comment réaliser le costume de vos rêves. Succès en vue. Rien de neuf au niveau des défilés dont un des jurés sera la célèbre cosplayeuse thaïlandaise Yuegene fay.

Pour terminer, mon estomac vous invite à nouveau à vous régaler à l’espace Washoku, espace de démonstration de la cuisine japonaise…. et aussi de quelques liqueurs bien alcoolisées !

Dis Cortex, qu’est-ce qu’on fait ce soir ?

La nouveauté c’est la tenue le samedi soir au cinéma europacorp d’une nuit de l’anime. Ce cinéma se situe au centre commercial Aéroville, juste à côté de Japan Expo. Deux salles prévues, navettes gratuites pour acheminer depuis Japan Expo les festivaliers. La billetterie propre également à boire et à manger pour tenir la soirée (le gras c’est la vie je vous dit !).

En revanche pas d’autres nocturnes officielles prévues. L’an dernier les festivaliers avaient eu droit à la Kanpai Night. Pour l’instant ce type de soirée n’est pas reconduite mais rien n’empêche certaines structures de lancer leur propre événement… bref à suivre !

Une affluence en hausse ?

Avec près de 250.000 visiteurs en 2015, on se demande naturellement si ce chiffre sera de nouveau dépassé en 2016. Pour cela il faudra voir si les effets néfastes de l’Euro de foot (finale au stade de France le dimanche du festival) ne vont pas décourager trop les visiteurs. Rappelons que les hôtels autours du stade et de Villepinte affichent pour beaucoup des hausses de tarifs très sensibles. Pour rester au royaume des chiffres, 800 exposants sont annoncés (pour certains petits salons de province, 800 correspond au nombre de visiteurs espéré).

Pour espérer attirer malgré le grand public, Japan Expo s’oriente vers les familles. Deux mesures phares à signales :

  • Le retour de l’espace enfants, réservé aux enfants de 3 à 12 ans. Pas questions donc de vous débarrasser de votre ado boutonneux sur place.
  • La gratuité du salon pour les enfants, habituellement réservée aux enfants de moins de 6 ans est étendue aux enfants de moins de 8 ans…. sur justificatif !

Au fond, une photo de François Hollande veille...

A noter également que la thématique de l’édition 2017 a déjà été annoncée : baptisée anime 100, elle fêtera les 100 ans du cinéma d’animation japonais. Pas de dates encore mais les organisateurs n’excluent pas de refaire une série de questions / réponses avec le public le dimanche soir comme en 2015. C’est à cette occasion que la date de l’édition 2016 avait été annoncée.

Amis visiteurs, état d’urgence oblige, les conditions de sécurité sont renforcées. Comme tout le reste des événements en France, on peut supposer que le budget sécurité a explosé cette année et il faudra s’armer de patience. Pour éviter certaines déconvenues, pensez à consultez le dispositif de sécurité de l’organisation AVANT de vous rendre sur place. Vous comprendrez donc que les cosplay de Ben Laden encore plus cette année sont fortement déconseillés. Ce dispositif, réalisé en collaboration avec le préfecture de police, est en constante évolution. Pensez donc à consulter ladite page dédiée quelques jours avant le festival.

Japan Expo aura lieu du 7 au 10 juillet, soit environ dans un mois, il vous reste donc un peu de temps pour acheter vos billets. D’ici là, d’autres annonces sont prévues !


Vidéos

2 commentaires sur Bilan de la conférence de presse de Japan Expo 2016

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*